Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 10 juillet 2017

Diversité et gastronomie du monde 22 juillet 2017 LE TEIL

DIVERSITÉ ET GASTRONOMIE DU MONDE

L'association Mayesha Espoir en collaboration avec ses partenaires, organise des activités ludiques et des défilés de mode ethniques

 

LE TEIL, Place SEMARD

le samedi 22 juillet de 14 à 22 heures

 

Venez participer à ce moment convivial et découvrir la richesse et la diversité culturelle que nous partageons.

Téléchargez la plaquette et faites la circuler afin qu'elle soit affichée.

 

 FICHE ARAFA2.odp

 

 

Écrit par Prele Provence | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook |

Mardi 18 juillet FETE de la transition énergétique et écologique

Mardi 18 juillet de 15H à 20H

FÊTE de la transition énergétique et écologique

à MONTELIMAR

 

Chacun à notre petite échelle, soyons ACTEUR de la transition énergétique et écologique: SOLUTION au réchauffement climatique. 

Le "Tour vélo à énergie positive" est un grand festival itinérant.

Une équipe d'ALTERNATIBA arrivera à vélo à Montélimar, lundi 17 juillet vers 19h, au rond-point tout au nord de la ville.

Nous pourrons les accompagner sur 7km, à vélo bien sûr !

Mardi 18 juillet, de 15h à 20h, venez discuter avec eux, ainsi qu'avec d'autres acteurs locaux de la transition, à l'ancien Camping des 3 rivières (stands, débats, buvette, musique avec MANBOUSS). C'est au bord de l'eau entre le centre-ville et St James, près du pont de l'Europe.

Il y aura la participation de plusieurs associations locales œuvrant pour l'écologie et la transition.

Écrit par Prele Provence | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook |

lundi, 24 avril 2017

Fete de quartier à Nocaze le 3 mai 2017

Le quartier fait la fête à Nocaze le 6 mai 2017


Pour que cette fête soit une réussite, le Centre Social de Nocaze a besoin de l'aide de bénévoles de SELIMAR disponibles pour présenter notre association l'après midi.
Si vous êtes disponibles n'hésitez pas à prendre contact avec:

                                      Sandrine Dixneuf au 04 75 01 94 10

pour vous accorder sur la présentation à pourvoir.
Pensez également à contacter votre CA pour être accompagnés par un membre du CA, expliquer comment fonctionne le SEL et éventuellement prendre des adhésions.

Vide grenier de quartier de 8h à 16h.
S'inscrire dès aujourd'hui pour réserver une place (cela se passera dans la rue Étienne Marcel à partir de la Pharmacie), l'installation commencera à 7h, il sera possible d'aider à installer.

Pour les activités: à partir de 14 h 30 (soit installer les stand vers 13h au moins).


Temps fort de la journée: la troupe Bizz'art !

Téléchargez l'affiche ici:   affiche.pdf

http://seldemontelimar.hautetfort.com/media/02/02/2022585...


Concert, musique, spectacle d'arts de rue. Une roulotte sera mise à la disposition des conteur(se)s afin qu'ils puissent lire pour les adultes et les enfants !
Stands de buvettes et nourritures (grillades, crêpes..).
Il sera possible de manger une assiette de couscous qui sera préparé par les habitants du quartier, 6.50 euros l'assiette. L'argent sera reversé à une association caritative.
Enfin, parmi les stands: fabrication de "balconnières", etc.

Une sortie familiale à ne pas manquer et une vitrine pour SELIMAR, partenaire du Centre Social Nocaze !

Vous y découvrirez toutes les activités du Centre Social et des habitants du quartier, toutes les associations présentes dans le quartier  et plein d'animations pour les grands et les petits !

 

L'adresse, rue Etienne Marcel, quartier Nocaze !

 

 

Écrit par Prele Provence | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook |

dimanche, 23 avril 2017

Gratitiferia le 7 mai à St Vincent de Barret en Ardèche

gratiferia_2017_mai_7.bmp

      GRAFITERIA le 7 MAI en Ardèche !

Troc culturel gratuit, venez échanger vos livres et médias ou simplement vous servir !

Mais aussi un troc de plantes et de graines, généreux et opportun.

C'est l'heure des cultures !

Ho ho, c'était trop facile ...

Une sortie alternative proposée par des adhérent(e)s de SELIMAR  qui participent à cet évènement.

Une journée différente et originale qui vous enchantera !

Organisez vous en covoiturage pour y aller ensemble...

                                                                                 TROC_CULTURE.bmp

Écrit par Prele Provence | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook |

samedi, 22 avril 2017

SELIMAR, le 18 mai : projection du film "La Sociale" à Nocaze

SELIMAR présente dans le local des jeunes à Nocaze (Montélimar)

"LA SOCIALE" PROJECTION

Jeudi 18 mai à 20 heures, local des jeunes du Centre Social Nocaze à Montélimar Richard nous invite à la PROJECTION du film de Gilles PERRET " LA SOCIALE " !

Film hommage à Ambroise CROIZAT qui fut  l'un des fondateurs de notre système  de PROTECTION SOCIALE.

Un documentaire entre  passé et  présent.

Il rappelle avec un humour volontiers morbide l'élan qui a porté la création de la sécurité sociale.

Cette institution créée en 1946 est progressivement grignotée par les enjeux de la finance. La jeune génération a besoin d'être informée sur la création de ce modèle social humaniste, peu répandu dans le reste du monde, afin de mieux le défendre et le protéger.

CETTE PROJECTION  SERA SUIVIE D'UN DÉBAT"

Pour organiser ce moment, merci de vous inscrire sur le sondage suivant:

https://framadate.org/EaOKprE4v1HcUjmt

La salle est petite, si vous voyez qu'il y a 15 personnes sur le sondage, prenez votre chaise pliante. On ne peut y être plus de 20 !

Profitez en pour faire connaissance avec le SELIMAR, le SEL de MONTÉLIMAR

http://seldemontelimar.hautetfort.com/

Écrit par Prele Provence | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook |

dimanche, 16 avril 2017

PROJET DE COOPERATIVE INTEGRALE SUR MONTELMAR

Ce n'est pas une coopérative d'activité, ni de salariés, mais alors c'est quoi ?

C'est davantage un projet de coopération qu'une coopérative, même si elle peut permettre le développement de coopératives locales... ça n'empêche pas.

Si vous êtes convaincu que l'économie nouvelle passe par l'économie alternative locale, en voici un exemple !

La fécondation vient d'avoir lieu !

Une première rencontre à eu lieu début juin.

Une seconde rencontre de présentation à lieu ce vendredi 17 juin 2016 à 18h30.

Le lieu précis reste encore à définir, mais vous pouvez avoir toutes les informations simplement pour être tenu au courant ou pour participer au projet à titre citoyen en vous connectant au site internet suivant:

https://coopintegrale.wordpress.com/

ou en écrivant à :

perso@sylvainduchesne.com

afin qu'il vous inscrive sur le forum de discussion ou à la lettre d'information pour vous tenir au courant du développement du projet.

En quelques lignes voici la présentation du projet

Un projet d'économie locale alternative centrée sur l’humain

Ou créer une autre façon de travailler ensemble

Changer la finalité

Sortir d'un système où l'on rémunère les actionnaires et relocaliser l'activité économique, en suscitant la fédération des professionnels en réseau. Régulant ainsi les dépenses de fonctionnement et additionnant  les potentiels individuels en termes de résultats. Les professionnels sont complémentaires et solidaires pour assurer leur développement respectif. Ils choisissent de s'associer en fonction des valeurs qu'ils partagent. Ils parviennent ainsi à créer un pôle d'activité dynamique et cohérent dans leur région.

On commence par changer la finalité en plaçant toutes les activités économiques (ex : une épicerie, du service à la personne, etc.) dans des structures associatives et en consacrant les bénéfices au développement de ce projet. Ainsi il n’y a plus d’actionnaire à rémunérer. L’argent sert à rémunérer les travailleurs et à développer cet embryon d’économie.

L’humain d’abord

- Inverser la priorité : l’humain passe avant l’économie. Travailler dans de bonnes conditions.  Partager la charge du travail de façon juste. Donner la possibilité d'avoir  plusieurs activités différentes dans la semaine, de découvrir et d’apprendre de nouveaux métiers et même pouvoir ne pas travailler à certains moments. Optimiser le choix et l'épanouissement personnel dans l'exercice des  activités professionnelles ou pas.

- Décider ensemble et ne rien imposer

"L’humain d’abord ": Chacun participe aux décisions mais aucune décision collective ne peut être imposée à l'individu. Pour cela, les décisions seront prises au consensus : on construit les décisions ensemble en tenant compte de l’avis de chacun.

- Des services de base gratuits ou presque pour le plus grand nombre

Une économie au service de l’humain doit s’occuper de tous les humains et pas seulement de ceux qui sont en pleine capacité pour travailler. Afin de ne pas  pénaliser ceux qui sont en grande difficulté, garantir (localement) à chacun la couverture de ses besoins de base : manger, se loger, se soigner, etc. pourrait être une solution.

- Une économie soutenable

Pour que le moyen et le long terme soient soutenables  en termes "d'humain d'abord", nous devrons réduire fortement notre empreinte écologique (= l’impact de toutes nos activités sur notre planète), en consommant  moins, en fabriquant localement ce dont on a besoin, en réparant  autant que possible, etc.

Concrètement…

Un réseau d’associations qui ont en commun un ensemble de valeurs et d’objectifs. Les personnes travaillent librement pour une ou plusieurs de ces associations (de fait ou déclarées)..
Quelques activités envisagées, en fonction des possibilités et compétences des membres actuels du projet :

  • un groupement d’achats / épicerie : acheter des produits alimentaires locaux, en quantité pour avoir un prix le plus abordable possible ; cela peut fonctionner à prix libre et/ou avec tout ou partie du prix payé avec une monnaie locale… à définir !
  • un service de développement web : pour proposer ces services à des entreprises ;
  • un espace de coworking : des travailleurs isolés (indépendants, télétravailleurs…) pourront se retrouver dans un lieu convivial, manger ensemble, travailler côte à côte, se rendre service…
  • une cantine associative : un lieu où l’on peut manger des produits locaux de qualité à prix réduit ;

Chaque activité est autonome et a son fonctionnement propre.

 

Origines du projet :

7 réflexions sur le projet : "Développer une économie locale centrée sur l’humain à Montélimar"

Tout est parti de la découverte de la Coopérative Intégrale Catalane, à travers un article publié sur le  site d’information libre « Basta! », écrit par deux personnes ayant également réalisé un web-documentaire sur 12 initiatives autogestionnaires : « Poder sin Poder, l’autogestion au quotidien » (en consultation libre ici).

La Coopérative Intégrale Catalane est un réseau d’activités autonomes et autogérées, participant chacune à développer une alternative au système capitaliste. On y trouve par exemple :
– une centrale d’approvisionnement qui alimente plusieurs épiceries et groupes d’achats communs ;
– une coopérative d’autofinancement social, qui fait des prêts sans intérêts ;
– une coopérative qui travaille à acquérir des logements ;
– un centre de santé holistique autogéré
– …

Quelques informations complémentaires sur la Coopérative Intégrale Catalane

  • plusieurs milliers de personnes contribuent aux activités de la CIC ;
  • plusieurs monnaies complémentaires sont utilisées avec pour objectif de construire une économie plus humaine, plus juste et plus solidaire ;
  • la CIC existe et se développe depuis 2009
  • un des principaux objectifs du projet est de démontrer que cette alternative en construction fonctionne et qu’on a tous à y gagner
  •  pour cela, la CIC développe en priorité les activités liées à nos besoins fondamentaux (manger, se loger, s’instruire, se soigner, etc.) ;
  • beaucoup plus d’informations sur le blog de Enric Duran (le Robin des Banques) qui a participé à la création de la Coopérative Intégrale Catalane.

Pour en savoir plus sur la Coopérative Intégrale Catalane, lire cet article écrit par un journaliste français à la retraite : REVOLUTION INTEGRALE : ……..Plutôt que d’essayer de réformer la société, ils veulent en construire une autre

 

 

 

Écrit par Prele Provence | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook |

mercredi, 22 juin 2016

FESTIVAL DE LA GRATUITE DU 1er au 3 juillet 2016 à DIE

Rejoignez nous au Festival de la gratuité !

Regroupez-vous et organisez un covoiturage pour cet évènement unique et exceptionnel.(utilisez le site gratuit: http://www.freecovoiturage.fr/)

Une magnifique opportunité de rencontres autour des valeurs que nous partageons et où l'on peut échanger nos rêves d'un autre monde, plus humain, plus solidaire...

 

Où ça: à POYOLS près de DIE dans la DRÔME

Organisé par: "Les Décroissants de Thune"

Qui sont-ils ? : Un groupe de personnes motivées par l'organisation d'un festival autour de la gratuité.

 
Né d'un rêve partagé, ce festival a pour vocation de :
• promouvoir la gratuité, la solidarité, le partage, l'autonomie, l'entraide, le soutien et le respect de toutes et tous
• faire découvrir d'autres horizons :oublier la monnaie et retrouver le sens du partage et de l'échange
• permettre le rêve, légitimer l'utopie !

Quand ?:

Les 1, 2 et 3 juillet tout devient (possible) gratuit !

Gratiferia Géante, concerts, spectacles, conférences, films, ateliers, animations enfants, coin détente et lecture, Info Kiosque...

Ce festival est le vôtre, venez participer à votre mesure !

Ci-dessous quelques liens pour en savoir plus:

https://lesdecroissantsdethune.wordpress.com/

https://www.facebook.com/groups/744147475684057/

https://www.facebook.com/events/1638485349808211/

Vous pouvez contacter Laura  :07 83 34 16 48 !


Merci d'avance et en espérant que cet événement vous plaise !

Solidairement: Les Décroissants de Thune

Écrit par Prele Provence | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer |  Facebook |

jeudi, 10 mars 2016

FREECYCLE, un réseau social qui prône le don !

                                FREECYCLE est un réseau social pour lequel il faut avoir une adresse yahoo et qui vous permet de proposer ce dont vous ne vous servez plus gratuitement.

Vous pouvez aussi recevoir l'information sur ce qui est donné par les autres membres.

Une autre initiative récente de ce réseau: Gratiferia des Mille Pattes

Samedi 19 mars 2016 de 14h à 18h
lieu : Salle de l'ancienne cantine à Bourdeaux
 
Vous êtes les bienvenu(e)s pour déposer ce que vous ne voulez plus et chiner ce qui vous fait envie  GRATUITEMENT  de 14h à 18h.
 

 

Sur Freecycle,  Elsa nous dit ceci:

"Bonjour,
 
Je me permets de vous transmettre le lien de ce site, sans commission, simple et du coup moins cher, aidons-le à se développer!
 
 
Merci!
 
Elsa"
 
Merci à Elsa et à tous les contributeurs anonymes, citoyens et solidaires pour leur implication à modifier nos comportements pour changer le monde !

Écrit par Prele Provence | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook |

jeudi, 21 mai 2015

Journée Citoyenne à Montélimar le 23 mai 2015

TOUS SOLIDAIRES SUR LA PROPRETÉ DE NOTRE QUARTIER

A l'occasion du mois de la Citoyenneté,

le groupe "ENVIRONNEMENT KIDS"

du Réseau Mayesha Espoir France,

en partenariat avec le Centre Social Michel COLUCCI

à MONTELIMAR quartier Pracomptal !

organise une journée de nettoyage ainsi que diverses activités

le samedi 23 mai 2015 de 9h30 à 16h30.

Merci de diffuser cette affiche

Journee Citoyenne.jpg

Écrit par Prele Provence | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook |

vendredi, 20 février 2015

TROC AUX PLANTES

Bourse d'échange de végétaux

Dimanche 29 mars 2015 à Saint Gervais sur Roubion

Comme chaque année et deux fois l'an, L'association JAFA

- à  St Gervais sur Roubion (26) Drôme  -

organise un troc aux plantes, une bourse d'échanges de végétaux le Dimanche 29 mars 2015 de 10 h à 18h 

Salle des fêtes de St Gervais.
Le principe:


Vous préparez vos boutures à échanger pour cette journée et vous venez les échanger comme dans un vide grenier.
Mais si vous n'avez rien, venez quand même !
Vous repartirez de toute façon avec quelque chose, fleurs, plantes, boutures, oignons, graines... tout ce qui est végétal est échangeable, on troque, on donne...
De la belle ambiance, des boutures et de belles rencontres...

Le midi repas sorti du sac, apportez un plat salé et un plat sucré, votre petite vaisselle et vous aurez droit à la soupe géante maison !

: 04 75 49 19 61

Belle initiative locale qui mérite que l'on s'y associe,
Venez nous y rejoindre !

 

Écrit par Prele Provence | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook |

dimanche, 23 février 2014

Atelier Vélo à MONTELIMAR

MONTELOVELO 

Organise un Atelier VéloJe p’neu le faire "

dans le quartier de Nocaze !

Opération Portes Ouvertes

Samedi 1er mars 2014

De 10 à 18 heures 

Autour d’un apéritif à 12 heures et 17 heures

Une belle idée solidaire où l'on envisage de nombreux projets, recyclage et reconstitution de vélos avec des pièces détachées, partage des savoir faires, de l'outillage... Place au vélo en ville !

Vous y trouverez :

Des outils, des conseils, des coups de main pour vos freins, le gonflage, le graissage de chaine, les crevaisons… Quelques accessoires…

Et vous leur apporterez vos savoirs, vos idées, vos envies…

Ce jour-là, possibilité de marquage FUBicy sur votre vélo

 Ouverture au mois de mars le jeudi de 9 heures à 11 h30

et un samedi par mois de 15 à 18 heures.

L’adresse : 8 rue Etienne Marcel - Centre Commercial de Nocaze (face à la pharmacie)

Email: montelovelo@yahoo.fr

Site : montelovelo.free.fr

 

Écrit par Prele Provence | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer |  Facebook |

lundi, 25 mars 2013

Habitat groupé

Objectif ardu à mettre en place dans la région, pourtant un projet d'habitat groupé est en cours sur Dieulefit: il s'appelle Ecoravie.

Ils ont un site internet intéressant:www.ecoravie.org

Vous pouvez aussi accéder aux informations régionales sur les projets d'habitats groupés en vous inscrivant à la lettre d'information de

habitatgroupe.org
Lettre d'information du réseau habitat groupé sud est" <infosudest@listes.habitatgroupe.org>

Visitez le site de la revue Passerelleco qui a rassemblé les expériences dans un numéro récent:

http://www.passerelleco.info/rubrique.php?id_rubrique=73

(Les différentes informations suivantes ont été trouvées sur des sites internets spécialisés. Nous n'en sommes pas les auteurs)

Qu’est ce qu’une coopérative d’habitat ?

- Une société coopérative d’habitants regroupe des personnes qui veulent gérer et améliorer, ensemble, les logements qu’ils occupent dans un même immeuble ou sur un même terrain. Les valeurs fondamentales sont la propriété collective, la sortie du système spéculatif et la démocratie.

Pourquoi devenir coopérateur ?

La coopérative d’habitants permet un accès à un logement stable, dans un bâtiment de qualité, à un prix raisonnable. La coopérative permet d’accéder à un logement d’autant plus adapté aux besoins du locataire qu’il a participé à sa conception. La coopérative d’habitants permet la mise en commun d’espaces et de services (salle polyvalente commune, buanderie) pour favoriser la solidarité. La coopérative d’habitants permet le développement de la vie sociale et des solidarités de voisinage. L’implication des coopérateurs, les efforts de mutualisation de moyens et des espaces et le souhait d’éviter les intermédiaires permettent d’offrir des loyers inférieurs aux prix du marché.

Un autre rapport au patrimoine

La coopérative est une société sans but lucratif, elle propose à ses coopérateurs des logements dont les loyers reflètent le coût réel d’exploitation de l’immeuble dans lequel ils vivent. L’implication des coopérateurs, les efforts de mutualisation de moyens et d’espaces (buanderie commune, salle polyvalente, etc.) et le souhait d’éviter les intermédiaires permettent d’offrir des loyers inférieurs aux prix du marché. La mutualisation des capacités d’endettement permet à des ménages modestes d’accéder à la coopérative.
Les caractéristiques intrinsèques au système coopératif (propriété collective sans but lucratif) évitent d’entrer dans une logique spéculative. Le coopérateur acquiert un certain nombre de parts sociales qui lui seront remboursées par la coopérative lorsqu’il décidera éventuellement de quitter son logement.

Une coopérative d'habitation est une forme de société immobilière fondée sur le principe de la coopération. Comme tous les autres types de coopérative, elle a pour objectif de servir au mieux ses participants (salariés ou usagers) et repose sur le principe démocratique « un homme, une voix » pour les prises de décision. Les salariés ou usagers sont ainsi égaux en droit.

Plus que locataires : collectivement propriétaires

Comme dans toute coopérative, les membres ont une double qualité. D’un côté, en tant que coopérateurs ils sont impliqués directement dans la gestion de la structure dont ils détiennent des parts sociales : ils en élisent le(s) gérant(s) et participent régulièrement aux décisions relatives à l’organisation de l’activité de la coopérative. De l’autre côté, les membres d’une coopérative d’habitants sont aussi les bénéficiaires des services offerts par la coopérative. Ils sont donc locataires des logements dont la coopérative est propriétaire.

 

Société civile immobilière (SCI)

La SCI est une société, c'est-à-dire une « personne morale » ayant un caractère « civil », donc ne pouvant pas se livrer à des actes de commerce.

En immobilier, les activités de marchand de biens (achat de biens en vue de leur revente), d'agent immobilier (entremise dans la location et la vente d'immobilier) et d'entrepreneur en construction sont commerciales.

La création d'une SCI peut s'avérer très utile en matière de succession ou pour l'achat d'un bien par un couple non marié. Il existe plusieurs types de SCI.

La SCI de location

La SCI de location est la plus usitée : plusieurs parents, amis, s'associent pour acquérir et gérer un ou plusieurs biens immobiliers. Les associés ne sont pas propriétaires des biens mais de parts. Ils ne peuvent les transmettre à un coût moindre que lors d'une transmission classique.

Lorsque la SCI achète le bien, elle paye les mêmes droits qu'un particulier et peut bénéficier des mêmes avantages (amortissement Robien, amortissement Borloo, etc.). Les loyers perçus constituent des revenus. Chaque associé percevra des dividendes au prorata de sa quote-part dans la SCI et il devra acquitter un impôt (voir Les avantages juridiques et fiscaux d'une SCI).

La SCI d'attribution

http://www.toutsurlessci.com/la-sci-dattribution.html

Cette SCI permet de construire ou d'acquérir un immeuble pour le diviser par fractions destinées aux associés. La SCI se transforme habituellement en copropriété et si, par le passé, elle était très utilisée, aujourd'hui on ne la rencontre plus que rarement, lors de l'achat d'un appartement. Dans ce cas, vous n'achetez pas des lots de copropriété mais des parts de SCI vous donnant droit à la jouissance de l'appartement. Vous paierez les mêmes droits que lors d'une acquisition classique, vous pourrez habiter ou louer votre logement, mais il faudra vous renseigner, auprès du notaire, sur l'état des finances de la SCI.

Les SCI de jouissance à temps partagé (société de multipropriété)

Improprement appelées « sociétés de multipropriété », ces SCI vendent aux associés des parts donnant droit à la jouissance d'un appartement ou une maison à la mer, la montagne, pendant une période donnée. Malgré plusieurs législations visant à protéger l'acquéreur, ces acquisitions restent financièrement risquées.

La SCI d'Attribution

Construire un immeuble en SCI d'attribution, c'est possible. C'est même recommandé si on veut devenir propriétaire d'un logement à un prix raisonnable. Il est en effet inutile de payer 30 % plus cher un logement, qu'il soit pour sa résidence principale ou dans le but de le louer.

Lorsque vous passez par un promoteur, vous payez ses frais, les frais de publicité et une marge confortable. Le promoteur pour être encore plus large emploie des entreprises qu'il étrangle. Les entreprises essaient de se récupérer sur la marchandise, la qualité baisse, les mal-façons foisonnent, les dégâts sont terribles et les ennuis pléthores. Bref, on met le doigt dans un engrenage qui risque bien de dévorer toutes nos économies.

Récemment, la fameuse Crise a mis sur le carreau des promoteurs qui n'ont pas réussi à écouler leurs produits sur plan, ont commencé des travaux et ne les ont pas terminés, se sont faits la malle sans payer personne, entraînant la faillite des sous-traitants. Certains promoteurs n'ont pas attendu la Crise pour ce type d'action crapuleuse. Bien planqués derrière des sociétés, ils décampent en principe une fois les premiers versements d'acomptes. Mais vous, une fois que le crédit est contracté, vous n'avez qu'une chose à faire, le rembourser. Tant pis, si votre logement est à moitié construit, donc inhabitable. Tant pis si vous vous retrouvez avec deux mensualités. Tant pis si vous payez pour rien. Les banques ne vous feront pas de cadeau.

Le mieux est donc de réunir un certain nombre de futurs copropriétaires et de monter une opération de construction en SCI d'attribution ce qui vous permettra de suivre la construction de A à Z. On adhère à la SCI en achetant un nombre de parts égales à la surface du logement plus la quote part des parties communes. Une fois la construction terminée, on ferme la SCI si on le souhaite, les parts se transforment en propriété. Une banque vous prêtera plus facilement de l'argent si elle est la seule sur le coup. Elle prendra ainsi une hypothèque sur l'immeuble. Il est recommandé de créer un comité directeur qui fera ensuite office de syndic. Ce sera plus simple pour gérer ensuite l'immeuble.

Il vaut mieux également choisir de construire un petit immeuble d'une dizaine de logements tout au plus.

Au cas où l'opération est destinée à  l'investissement locatif, il va sans dire que les logements pourront être loués à des prix planchers tout en garantissant à l'investisseur un rendement suffisant qui lui permettra de rembourser son crédit et de capitaliser raisonnablement. S'il veut ensuite vendre, il pourra également le faire avec plus de facilités, le prix demandé étant lui aussi raisonnable.

C'est par ce type d'opération que nous parviendrons à nettoyer le marché immobilier et surtout éviter un désastre. L'immobilier a été sur évalué depuis des décennies d'une manière totalement artificielle. Les banques qui ont pris des hypothèques en contre-partie de crédit ne sont pas prêtes à admettre que la bulle doit éclater car elles verraient ainsi la valeur de leur patrimoine fondre comme neige au soleil. Elles bloquent depuis des années l'immobilier, notamment en gardant en sommeil des immeubles entiers pour faire monter les prix.

Je suis persuadée que la cause la plus importante de la crise actuelle est le prix de l'immobilier. Il grève les budgets des foyers, ralentit ou anéantit tout autre espèce de dépenses ou investissement. Les banques sont en train de faire le gros dos mais elles ne tiendront pas longtemps. Le Pays est totalement paralysé. Vous avez remarqué que rien n'est dit à ce sujet. Rien n'est envisagé dans ce programme de soi-disant relance de l'économie. On ne relancera pas la consommation en donnant 500 euros aux travailleurs qui bénéficient de la prime de l'Emploi comme le suggèrent le PS. Ce sont des conneries et on se demande comment des cerveaux qui sortent de l'ENA peuvent pondre autant de coquilles vides.

Le cas du foncier est aussi un fléau. Les mairies retiennent des terrains qu'elles négocient ensuite à la hausse lorsque le manque devient insupportable. Elles privilégient les grands groupes comme Bouygues qui vont en contrepartie graisser la patte des élus.

Si on ne libère pas le foncier et si on ne trouve pas de solutions pour construire moins cher, sans qu’il ne soit nullement question de baisser la qualité, bien au contraire, on ne réussira pas à rétablir l'équilibre du budget des familles.

La Sci d'attribution mais aussi la coopérative sont des moyens durables et vivables de devenir propriétaire d'un bien à son juste prix. Il en existe peut être d'autres.

Écrit par Prele Provence | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer |  Facebook |

vendredi, 05 novembre 2010

Le Tri Porteur, Recyclerie à Dieulefit !


           La Recyclerie de Dieulefit


La Recyclerie de Dieulefit fonctionne depuis 2011 !
Inscrite dans le cadre d’une association loi 1901, elle a pour nom prédestiné "Le Tri Porteur".

LE PRINCIPE

Le principe est de placer à l’entrée de la déchetterie des "valoristes". Ces valoristes, qui sont pour l’instant des membres bénévoles de l’association, réceptionnent à l’arrivée tout ce qui est susceptible d’être recyclé rapidement.
Ce fonctionnement demande d’être un nombre suffisant de bénévoles pour que les permanences de 2 heures puissent être effectuées par au moins deux personnes, et pendant toute la semaine : dans la joie et la légèreté, bien entendu !

La Recyclerie est une formidable expérience citoyenne. Elle est non seulement utile, mais une ressource indispensable face à la masse des déchets que nos communes tentent de traiter. Elle leur permet ainsi une économie considérable et donc aux administrés par voie de conséquence en limitant le volume de destruction des déchets.

ADHESION A LA RECYCLERIE !

Pour fonctionner, la Recyclerie à besoin de bénévoles.
Venez les rejoindre en adhérant au Tri Porteur, devenez membre !

VISITEZ LE SITE INTERNET POUR SUIVRE LE DEVELOPPEMENT

http://letriporteur.blogspot.com/

Vous pouvez les contacter, vous faire connaître, passer commande ou adhérer en écrivant à l’adresse email suivante : letriporteur26@gmail.com

 

Écrit par Prele Provence | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer |  Facebook |

jeudi, 10 juin 2010

Dispensaire de soins naturels

Une idée généreuse.

Rassemblés en association, quelques thérapeutes spécialisées en médecine naturelle, soucieux de permettre l'accès à ce type de soins à toutes les couches sociales, consacrent quelques demi journées régulièrement au dispensaire de soins naturels. Homéopathie, ostéopathie, médecine traditionnelle chinoise, psychologie, naturopathie...

Pas de rendez vous, une permanence organisée, on attend son tour.

Les tarifs appliqués en fonction des revenus, entre 5 et 30 € en gros.

Pour avoir plus d'infos sur cette initiative locale, visitez leur site Internet:

http://dispensairevaldedrome.org/

Une idée qui mérite d'être connue et de servir d'exemple à s'inspirer...

 

 

Écrit par Prele Provence | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook |

dimanche, 06 juin 2010

Création d'une Recyclerie/Ressourcerie

 

Projet d’une Recyclerie dans le pays de Dieulefit !

Le Tri-Porteur !

 

C’est le nom porteur de l' association qui porte la Recyclerie/Ressourcerie du Pays de Dieulefit.

Un projet environnemental qui repose sur l’association de citoyens et qui permettra de limiter les déchets des communes avoisinantes.

La communauté de communes de Dieulefit regroupe 16 communes pour un total de 8000 habitants. En 2009 la moyenne du tonnage des déchets par habitant était de 216 kg par habitant, compte tenu que 50% des ordures sont produites l’été avec le tourisme local !

Les chiffres parlent d’eux-mêmes.

image001-jpg.jpg

Qu’est ce qu’une Recyclerie Ressourcerie ?

C’est un espace de gestion des déchets qui peuvent être recyclés directement et localement grâce à l’aide et aux talents de bénévoles. De bénévoles, oui nécessairement, mais cette activité peut à terme permettre la création de quelques emplois.

Une Recyclerie se trouve idéalement installée à la sortie d’une déchetterie. Des personnes vont y sélectionner les déchets à leur arrivée et les réorienter vers des brocanteurs, bricoleurs et artistes qui répareront ou détourneront ces objets pour le bonheur et le bénéfice de la communauté locale.

Un projet environnemental qui repose sur des valeurs en voie de développement : la participation citoyenne, l’éthique et la responsabilité… pour n’en citer que quelques unes.

Si vous souhaitez participer à ce projet, vous pouvez adhérer à l’association le Tri Porteur en contactant l’adresse suivante :

L’adhésion est de 5 euros !

Pour mieux connaître le principe des Recyclerie Ressourcerie :

http://www.ressourcerie.fr

Allez voir sur le site, il est très bien expliqué, vous y trouvez des liens sur les Recycleries existantes et des films témoins.

 

"Création d'une Recyclerie/Ressourcerie

sur le territoire de la Communauté de Communes du Pays de Dieulefit

 

La Recyclerie/Ressourcerie est un outil performant de prévention et s'inscrit dans une politique de développement durable.

Une Recyclerie/Ressourcerie a pour objet la valorisation des déchets encombrants des ménages et/ou des déchets électroménagers, électroniques et électriques intégrant le traitement par réemploi.

La Recyclerie/Ressourcerie gère, sur un territoire donné, un centre de récupération, de valorisation, de revente et d’éducation à l’environnement. Son activité est inscrite dans le schéma de gestion des déchets du territoire.

Au quotidien, elle donne priorité à la réduction, au réemploi puis au recyclage des déchets en sensibilisant son public à l’acquisition de comportements respectueux de l’environnement.

La Recyclerie/Ressourcerie met en œuvre des modes de collecte des déchets (encombrants, DIB,...) qui préservent leur état en vue de les valoriser prioritairement par réemploi/réutilisation puis recyclage.

Acteur du développement local, la Recyclerie/Ressourcerie tisse de nombreux partenariats, crée des emplois durables, privilégie le service à la population et est attentive à la qualification et à l’épanouissement de ses salariés.

Les termes « Recyclerie » et « Ressourcerie » ont fait l’objet d’un dépôt auprès de l’INPI. Ce sont donc des marques protégées qui ne peuvent être utilisées sans autorisation. La future Recyclerie/Ressourcerie doit donc répondre à un référentiel précis si elle souhaite être intégrée au réseau.

 

Le service gestion des déchets de la CCPD a donc souhaité initier une dynamique vers la création d'une Recyclerie/Ressourcerie dans une démarche de participation des citoyens en vue d'une structure indépendante, partenaire de la collectivité et inscrite dans son schéma de gestion des déchets. "

Un exemple près de chez nous :

Il existe une Recyclerie près de chez nous, à Fabrèges en Archèche.Vous pouvez la visiter sur rendez vous pour avoir une idée. Elle s’appelle Récup’Ardèche.

Contact/Infos/Adhésions: letriporteur26@gmail.com

Écrit par Prele Provence | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook |

vendredi, 04 juin 2010

Recycler les vieux ordinateurs

Recyclage et revente de micro-ordinateurs

Association SHIVA

LA SECONDE VIE DES ORDINATEURS

 

Depuis quelques années, Christian et ses collaborateurs se sont constitués en association pour récupérer vos anciens micros et les recycler, les remettre dans le circuit.

Discrète et peu soutenue, cette initiative généreuse est un exemple à suivre. Une initiative d'avant garde où il faut croire et persévérer longtemps avant que son urgence soit reconnue. Ils ont tenu bon.

"Avec trois vieux PC on en fait un ! Certains sont vraiment morts, mais on récupère tout ce qui fonctionnne et on réassemble. On reformate le disque dur, on installe Linux qui prend moins de place que windows et ça permet au vieux PC d'aller sur internet. "

Revendus à un prix modique, ces ordinateurs permettent aux associations qui ont peu de moyens et aux particuliers désargentés ou novices en informatique de démarrer sans risque et à peu de frais sur du matériel d'occasion.

Pour mieux connaitre cette association, nous mettrons bientôt à votre disposition un entretien avec Christian Giraud.

En attendant pour les contacter:

http://shiva.asso.free.fr

http://shiva.asso.free.fr/Contact.html

Tel: 04 75 53 89 83

 

Écrit par Prele Provence | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook |

jeudi, 04 mars 2010

Autopartage, vous connaissez ?

Sur Avignon, des citoyens préparent un projet d'autopartage.

L'autopartage est une solution tout à fait adaptée pour les citadins.

Regardez leur site pour avoir des explications, voire vous en inspirer :

http://avignonap.canalblog.com/

Les bonnes idées, partageons les ...

Écrit par Prele Provence | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook |

jeudi, 24 septembre 2009

Graine de Cocagne

L'association Graine de Cocagne organise une journée Portes Ouvertes le samedi 3 octobre à partir de 14h !
(cf. programme (alléchant) en PJ!!)

Il s'agit d'un jardin d'insertion bio situé à St Marcel Lès Valence, lié à l'association Parenthèses, de Toulaud (07), et appartenant au réseau des Jardins de cocagne.
pour en savoir +:

http://www.ineedra.org/page/france/fichier/88_Presentatio...

NB: présentation ludique et intéressante!

Et en plus, vous y trouverez le stand de Vivantsel, le Sel de Valence !

Info transmise par Véronique

Écrit par Prele Provence | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook |