Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 22 juin 2016

FESTIVAL DE LA GRATUITE DU 1er au 3 juillet 2016 à DIE

Rejoignez nous au Festival de la gratuité !

Regroupez-vous et organisez un covoiturage pour cet évènement unique et exceptionnel.(utilisez le site gratuit: http://www.freecovoiturage.fr/)

Une magnifique opportunité de rencontres autour des valeurs que nous partageons et où l'on peut échanger nos rêves d'un autre monde, plus humain, plus solidaire...

 

Où ça: à POYOLS près de DIE dans la DRÔME

Organisé par: "Les Décroissants de Thune"

Qui sont-ils ? : Un groupe de personnes motivées par l'organisation d'un festival autour de la gratuité.

 
Né d'un rêve partagé, ce festival a pour vocation de :
• promouvoir la gratuité, la solidarité, le partage, l'autonomie, l'entraide, le soutien et le respect de toutes et tous
• faire découvrir d'autres horizons :oublier la monnaie et retrouver le sens du partage et de l'échange
• permettre le rêve, légitimer l'utopie !

Quand ?:

Les 1, 2 et 3 juillet tout devient (possible) gratuit !

Gratiferia Géante, concerts, spectacles, conférences, films, ateliers, animations enfants, coin détente et lecture, Info Kiosque...

Ce festival est le vôtre, venez participer à votre mesure !

Ci-dessous quelques liens pour en savoir plus:

https://lesdecroissantsdethune.wordpress.com/

https://www.facebook.com/groups/744147475684057/

https://www.facebook.com/events/1638485349808211/

Vous pouvez contacter Laura  :07 83 34 16 48 !


Merci d'avance et en espérant que cet événement vous plaise !

Solidairement: Les Décroissants de Thune

Écrit par Prele Provence | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer |  Facebook |

dimanche, 12 juin 2016

PROJET DE COOPERATIVE INTEGRALE SUR MONTELMAR

Ce n'est pas une coopérative d'activité, ni de salariés, mais alors c'est quoi ?

C'est davantage un projet de coopération qu'une coopérative, même si elle peut permettre le développement de coopératives locales... ça n'empêche pas.

Si vous êtes convaincu que l'économie nouvelle passe par l'économie alternative locale, en voici un exemple !

La fécondation vient d'avoir lieu !

Une première rencontre à eu lieu début juin.

Une seconde rencontre de présentation à lieu ce vendredi 17 juin 2016 à 18h30.

Le lieu précis reste encore à définir, mais vous pouvez avoir toutes les informations simplement pour être tenu au courant ou pour participer au projet à titre citoyen en vous connectant au site internet suivant:

https://coopintegrale.wordpress.com/

ou en écrivant à :

perso@sylvainduchesne.com

afin qu'il vous inscrive sur le forum de discussion ou à la lettre d'information pour vous tenir au courant du développement du projet.

En quelques lignes voici la présentation du projet

Un projet d'économie locale alternative centrée sur l’humain

Ou créer une autre façon de travailler ensemble

Changer la finalité

Sortir d'un système où l'on rémunère les actionnaires et relocaliser l'activité économique, en suscitant la fédération des professionnels en réseau. Régulant ainsi les dépenses de fonctionnement et additionnant  les potentiels individuels en termes de résultats. Les professionnels sont complémentaires et solidaires pour assurer leur développement respectif. Ils choisissent de s'associer en fonction des valeurs qu'ils partagent. Ils parviennent ainsi à créer un pôle d'activité dynamique et cohérent dans leur région.

On commence par changer la finalité en plaçant toutes les activités économiques (ex : une épicerie, du service à la personne, etc.) dans des structures associatives et en consacrant les bénéfices au développement de ce projet. Ainsi il n’y a plus d’actionnaire à rémunérer. L’argent sert à rémunérer les travailleurs et à développer cet embryon d’économie.

L’humain d’abord

- Inverser la priorité : l’humain passe avant l’économie. Travailler dans de bonnes conditions.  Partager la charge du travail de façon juste. Donner la possibilité d'avoir  plusieurs activités différentes dans la semaine, de découvrir et d’apprendre de nouveaux métiers et même pouvoir ne pas travailler à certains moments. Optimiser le choix et l'épanouissement personnel dans l'exercice des  activités professionnelles ou pas.

- Décider ensemble et ne rien imposer

"L’humain d’abord ": Chacun participe aux décisions mais aucune décision collective ne peut être imposée à l'individu. Pour cela, les décisions seront prises au consensus : on construit les décisions ensemble en tenant compte de l’avis de chacun.

- Des services de base gratuits ou presque pour le plus grand nombre

Une économie au service de l’humain doit s’occuper de tous les humains et pas seulement de ceux qui sont en pleine capacité pour travailler. Afin de ne pas  pénaliser ceux qui sont en grande difficulté, garantir (localement) à chacun la couverture de ses besoins de base : manger, se loger, se soigner, etc. pourrait être une solution.

- Une économie soutenable

Pour que le moyen et le long terme soient soutenables  en termes "d'humain d'abord", nous devrons réduire fortement notre empreinte écologique (= l’impact de toutes nos activités sur notre planète), en consommant  moins, en fabriquant localement ce dont on a besoin, en réparant  autant que possible, etc.

Concrètement…

Un réseau d’associations qui ont en commun un ensemble de valeurs et d’objectifs. Les personnes travaillent librement pour une ou plusieurs de ces associations (de fait ou déclarées)..
Quelques activités envisagées, en fonction des possibilités et compétences des membres actuels du projet :

  • un groupement d’achats / épicerie : acheter des produits alimentaires locaux, en quantité pour avoir un prix le plus abordable possible ; cela peut fonctionner à prix libre et/ou avec tout ou partie du prix payé avec une monnaie locale… à définir !
  • un service de développement web : pour proposer ces services à des entreprises ;
  • un espace de coworking : des travailleurs isolés (indépendants, télétravailleurs…) pourront se retrouver dans un lieu convivial, manger ensemble, travailler côte à côte, se rendre service…
  • une cantine associative : un lieu où l’on peut manger des produits locaux de qualité à prix réduit ;

Chaque activité est autonome et a son fonctionnement propre.

 

Origines du projet :

7 réflexions sur le projet : "Développer une économie locale centrée sur l’humain à Montélimar"

Tout est parti de la découverte de la Coopérative Intégrale Catalane, à travers un article publié sur le  site d’information libre « Basta! », écrit par deux personnes ayant également réalisé un web-documentaire sur 12 initiatives autogestionnaires : « Poder sin Poder, l’autogestion au quotidien » (en consultation libre ici).

La Coopérative Intégrale Catalane est un réseau d’activités autonomes et autogérées, participant chacune à développer une alternative au système capitaliste. On y trouve par exemple :
– une centrale d’approvisionnement qui alimente plusieurs épiceries et groupes d’achats communs ;
– une coopérative d’autofinancement social, qui fait des prêts sans intérêts ;
– une coopérative qui travaille à acquérir des logements ;
– un centre de santé holistique autogéré
– …

Quelques informations complémentaires sur la Coopérative Intégrale Catalane

  • plusieurs milliers de personnes contribuent aux activités de la CIC ;
  • plusieurs monnaies complémentaires sont utilisées avec pour objectif de construire une économie plus humaine, plus juste et plus solidaire ;
  • la CIC existe et se développe depuis 2009
  • un des principaux objectifs du projet est de démontrer que cette alternative en construction fonctionne et qu’on a tous à y gagner
  •  pour cela, la CIC développe en priorité les activités liées à nos besoins fondamentaux (manger, se loger, s’instruire, se soigner, etc.) ;
  • beaucoup plus d’informations sur le blog de Enric Duran (le Robin des Banques) qui a participé à la création de la Coopérative Intégrale Catalane.

Pour en savoir plus sur la Coopérative Intégrale Catalane, lire cet article écrit par un journaliste français à la retraite : REVOLUTION INTEGRALE : ……..Plutôt que d’essayer de réformer la société, ils veulent en construire une autre

 

 

 

Écrit par Prele Provence | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook |